• bouton partage

  • MOBILISEZ-VOUS CONTRE LA GUERRE !

    MOBILISEZ-VOUS CONTRE LA GUERRE


    Certains d’entre vous se sont mobilisés au temps des gilets-Jaunes contre l’envolée d’alors des prix des carburants et pour le droit de vivre dignement d’un vrai salaire.

    Vous vous êtes mobilisés contre la réforme macronnienne qui prétendait liquider nos retraites par répartition fondé sur la justice sociale pour les remplacer par la « retraites par points » et la privatisation accrue du système.

    Vous vous êtes mobilisé contre la vente au privé (voire à l’étranger) de la société Aéroports de Paris.

    Vous vous êtes mobilisés encore contre la « dictature sanitaire » et les lois liberticides, contre « le passe-sanitaire ». Vous vous êtes insurgés contre leur volonté de vacciner vos enfants.

    OR, LAS A PRÉSENT, QUAND MACRON VEUT NOUS PRÉCIPITER, LA FRANCE, L’EUROPE, PEUT-ÊTRE LE MONDE ENTIER, DANS UNE GUERRE AUSSI INUTILE QU’ABSURDE, VOUS RESTERIEZ COIS ? SPECTATEURS PASSIFS DE VOTRE PROPRE SACRIFICE SUR L’AUTEL DES INTÉRÊTS DE L’IMPÉRIALISME AMÉRICAIN ?

    Je ne puis le croire. Cela n’est pas possible.

    LA GUERRE n’est-elle pas la pire des choses qui puisse arriver à vous et à vos enfants ?

    La guerre en Ukraine est dans la continuité de ladite « crise sanitaire. Elle poursuit les mêmes buts, précipiter les populations laborieuses dans le paupérisme et l’indigence pour accroitre les profits des grands labos, des marchands d’armes et de béton, les dividendes des actionnaires et de la finance internationale. Défendre l’Hégémonisme Américain sur la planète.

    Il en va du sort de l’Ukraine et de son peuple que les dirigeants occidentaux immolent sans états d’âme sur l’autel de leurs intérêts égoïstes. Il en va du sort de l’Ukraine et de son peuple qu’ils assassinent prétendument pour la « défendre ».

    Mais il en va aussi du monde que l’on prépare à nos enfants. Pour nous vendre l’Europe ultra libérale vouée à la seule satisfaction des intérêts des plus riches ils nous disaient que l’Europe unie c’était « LA PAIX ». Avec autant d’aisance et de cynisme ils justifient à présent la prétendue nécessité pour la même Europe d’entrer en guerre.

    Mais il en va peut-être aussi de la sécurité du monde car l’escalade militaire peut à tout moment dégénérer en conflit nucléaire et c’est alors la survie même de l’Humanité toute entière qui serait mise en question.

    Or la guerre et l’escalade ne sont pas nécessaires. Le règlement négocié de ce conflit est encore tout à fait possible à tout moment. Il ne se serait même pas produit si les responsables occidentaux (l’O.T.A.N.) avaient veillé au respect des accords de Minsk, plutôt que soutenir l’agression de Kiev contre les « Républiques » séparatistes de la région du Donbass, l’agression contre son propre peuple. Il est tout à fait possible pour peu que les puissances occidentales renoncent à l’idée d’intégrer l’Ukraine à l’O.T.A.N. et accepte de négocier un statut particulier des Républiques de Lougansk et de Donetsk, qui garantisse la sécurité de la Russie.

    Ceux qui, plutôt que négocier préfèrent prolonger la guerre dans l’idée de mettre la Russie à genoux, sont des assassins et des criminels qui ne rechignent pas à immoler des dizaines de milliers d’êtres humains à imposer des destructions massives à une nation martyre, loin de chez eux.

    Loin La guerre ?

    Elle est à nos portes, elle est toute proche. Nous sommes même déjà impactés par ses conséquences : les sanctions idiotes contre la Russie qui vont imposer des souffrances à nous même, l’inflation engendrée qui va accroitre la paupérisation de nos propres populations.

    On entend dire ici ou là que l’inflation est le vrai problème du moment et qu’en conséquence la lutte contre celle-ci et pour l’augmentation des salaires est la priorité du temps. Mais l’inflation et la guerre ne sont -elles pas intimement liées ? L’inflation, n’est-ce pas précisément le moyen de faire payer à la population les dépenses inconsidérées de la folle gestion de la « crise covid » et à présent le financement des dépenses militaires en armement et crédits offerts au régime corrompu de Kiev ?

    La meilleure méthode pour juguler l’inflation n'est-elle pas précisément de juguler la guerre ?

    Or, aussi terribles qu’elles soient, les souffrances engendrées par l’inflation, l’envolée actuelle des prix de l’énergie (des gens tomberont malades, ou mourront peut-être l’hiver qui vient, faute de pouvoir se chauffer) ne seront qu’un avant-goût, bien peu de chose, comparées aux souffrances que provoquerait l’escalade dans cette guerre si elle devait se prolonger.

    Nous ne pouvons, nous ne devons pas les laisser faire. Par notre mobilisation nous devons stopper les mains criminelles qui veulent nous précipiter dans cet enfer. La mobilisation contre la guerre, pour la défense de la paix est devenue la priorité des priorités. Citoyens, amis, camarades, frères et sœurs, mobilisés-vous pour stopper les ardeurs bellicistes des dirigeants du monde et en tout premier lieu les nôtres, les dirigeants occidentaux, le nôtre, le psychopathe qui dirige la France.



    Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr ». Dimanche 25 septembre 2022.




    secretariat.international4@yahoo.fr
  • bouton partage