• bouton partage

  • ads

    jal37

    Politique de confidentialité

    Auteur du sujet: jal37

    Politique de confidentialité - Données personnelles et cookies 1. INTRODUCTION Dans le cadre de son activité commerciale d’éditeur de presse...

    Dernier message par: Ashguart Aujourd'hui, 04h33 Voir le dernier message
  • QUI TIRE SUR LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE ZAPORIJJIA ?

    QUI TIRE SUR LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE ZAPORIJJIA ?


    « VIDÉO. Bombardements sur la centrale nucléaire de Zaporijjia : l’ONU dénonce des « attaques suicidaires »


    Le site de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia , la plus grande d’Europe, a été bombardé pour la deuxième fois en un peu plus de 24 heures ce week-end. Moscou et Kiev se renvoient la responsabilité de ces frappes. »
    (Le Parisien)


    Les russes occupent militairement la centrale nucléaire de Zaporijjia. Des tirs militaires ont lieu contre celle-ci. Qui sont les tireurs ? Les russes ou les ukrainiens ? En voilà une question futée.

    Certains journalistes, des professionnels patentés, de ceux qui s’offusquent lorsque l’on ose douter de leur « indépendance » ou de leur « probité », ne savent pas. Les ukrainiens ou les russes, les russes ou les ukrainiens ?

    L’ONU ne sais pas non plus. « Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé son inquiétude lors d’une conférence de presse à Tokyo. « Toute attaque contre des centrales nucléaires est une chose suicidaire. J’espère que ces attaques prendront fin ». Une phrase asexuée car le secrétaire général de l’ONU ne veut surtout pas désigner le coupable. Désigner le coupable, le démasquer, le sommer de cesser ces attaques, ne serait-ce pas pourtant la meilleure façon de stopper sa folie suicidaire ?

    Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ne sait pas non plus. Il « se dit aussi « très préoccupé par le risque extrêmement réel de désastre nucléaire qui menace la santé publique et l’environnement en Ukraine et ailleurs ». Mais lui non plus n’entend pas désigner clairement les fous qu’il conviendrait de camisoler de toute urgence...

    Or les choses sont simples : Les russes occupent militairement la centrale nucléaire de Zaporijjia. Des tirs militaires ont lieu contre celle-ci. Qui sont les tireurs ? Les russes ou les ukrainiens ? Il suffit d’énoncer la question pour mettre en lumière toute son absurdité.

    Il est pourtant, nous venons de l’écrire, des journalistes qui la pose « le plus sérieusement du monde » (?) Qui s’efforcent d’embrouiller la question afin de mieux éluder la réponse nécessaire et toute simple.

    Leur méthode : Les personnels ukrainiens sont restés sur place et assurent la maintenance de la centrale. Donc si les tirs sont ukrainiens cela implique que leurs auteurs ukrainiens ne reculeraient pas devant le risque de mettre en péril la vie de leurs compatriotes. Mais « Si ce sont les russes qui tirent ils mettent eux aussi en périls leurs propres ressortissants… 1 à 1 !... »

    Ainsi ne pourrait-on pas savoir qui sont les auteurs des tirs puisque les uns comme les autres en tirant mettraient en péril les vies de leurs personnels.

    A partir de cette réflexion fort intelligente comme chacun voit, on ne pourrait plus à défaut d’informations complémentaires, savoir à l’heure actuelle qui de l’un ou l’autre des belligérants est l’auteur des tirs. Qu’elle i profondeur de pensée ? L’absurdité de ce raisonnement annihile la raison, le but étant de masquer la vraie question.

    Car en l’occurrence, il ne s’agit pas de savoir si les uns ou les autres mettent en périls leur ressortissants mais qui a des raisons de tirer et POURQUOI ? Car s’il est bien sûr possible que des militaires décident de sacrifier des vies civiles, ce qui est certains c’est qu’ils ne le font jamais sans quelques raisons bien à eux dussent-elles nous paraitre horribles à nous pauvres profanes.

    Les russes occupent la centrale, s’ils tiraient véritablement sur celle-ci ce serait donc uniquement pour le « plaisir » de se tirer des balles dans les pieds, tirer sur leurs propres positions et sur leurs ressortissants. Selon Volodymir Zelensky ce sont des barbares, serait-ce une raison suffisante pour vouloir faire passer aussi les russes pour des idiots ?

    Les russes occupent la centrale. Celle-ci est donc de ce fait devenue un objectif militaire pour les ukrainiens et pour personne d’autre. Et cette circonstance est suffisante à donner la seule bonne réponse qui vaille :

    Ce sont des ukrainiens qui tirent sur la centrale nucléaire

    Nous, dont aucun parti pris n’altère la raison pouvons formuler cette réponse clairement et sans la moindre crainte de nous tromper.

    Oui, des ukrainiens tirent sur la centrale nucléaire de Zaporijjia au mépris de la sécurité des personnels ukrainiens ? Mais pas seulement. En agissant de la sorte ces « Nationalistes fous » qui voudraient, pour la réalisation de leur fantasme, précipiter toute l’Europe, voire le monde entier, dans une guerre totale, mettent en lumière un peu plus leur délire suicidaire et leur mépris de la sécurité de toutes les populations européennes. Le désastre certes n’a pas encore eut lieu mais dans ces actes il y a déjà une intention génocidaire.

    Qui pourrait encore douter après ça que le régime de Kiev est une créature satanique dangereuse à l’humanité toute entière et qu’il est urgent de s’en débarrasser ?

    Quant aux journalistes qui tentent de le justifier, aux fonctionnaires des grandes instances internationales qui font la politique de l’autruche pour ne pas se prononcer, aux dirigeants politiques occidentaux qui le soutiennent et l’encouragent à coup de milliards d’aide et de livraisons d’armes, ils sont tous, à leur façon, complices de ces génocidaires.


    Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr » ; Mardi 8 aoüt 2022.
  • bouton partage