• bouton partage

  • LA PIERRE PROVIDENTIELLE

    LA PIERRE PROVIDENTIELLE

    La quasi-totalité d’entre nous sont des gens à peu près normalement constitués. Certains meurtres choquent notre sensibilité et notre sens moral. Telle dame par exemple a éclaté le crâne de son compagnon à coup de pierre.

    Pourtant, telle autre piégée au détour d’un chemin par le « violeur de joggeuses », trouvant sous sa main une pierre providentielle, lui a éclatée la cervelle aussi, mais cela nous parait tout à fait normal. Elle ne nous répugne pas, au contraire, nous l’élisons « héroïne ».

    Cela fait quarante ans que le suffrage populaire est piégé, d’abord par l’alternance politique « Droite/Gauche », toujours pour la même politique, et depuis 20 ans par le chantage à l’extrême droite, réputée être plus nocive que Macron, ce qui n’est pas banal.

    Ils nous organisent des « élections prétendument démocratiques » : Premier tour un « choix » presque infini entre 11 candidats dont 7 au moins ne font que de la figuration. A chouette alors ! Vive la démocratie.

    Et enfin les choses sérieuses. Au second tour, réduction de l’équation à sa plus simple expression. Deux candidats, un « tête-à-tête ». Deux candidats dont l’un est factice puisqu’il est « moralement interdit » de voter pour lui (ou elle).

    Vous avez le choix entre deux rues ; La « rue Macron » et la « rue Le Pen ». Seule la rue Macron est ouverte. L’autre est barrée : accès interdit, « Forbidden ! » « verboten » « prohibited », « attention danger », « impasse historique », « rue piégée », « destination calamité de la France ».

    La barrière est gardée par Médhias le pandore aux sept langues fourchues.

    Il vous reste UN choix, UN seul : Macron ou Macron.

    Qu’elle démocratie ? Ce n’est plus un vote, c’est un « coup de force », c’est « une effraction ». Par qui ? Pour le bénéfice de qui ? Par ce stratagème ignoble c’est la finance internationale qui coopte son commis à la tête de l’Etat. Le suffrage universel ne sert qu’à masquer la réalité.

    Et ça fait vingt ans que cela dure. Cinq fois que ce piège électoral violente le suffrage populaire. N’est-il pas temps de forcer l’interdit ? N’est-il pas temps de renverser la barrière de la rue barrée ? N’est-il pas temps de faire sauter le piège ?

    L’amoralité ce sont de telles élections biaisées, c’est le viol du corps électoral. Le bulletin Marine Le Pen, c’est la pierre providentielle qui peut nous permettre de terrasser le pandore qui veille sur elle et de renverser enfin la barrière. Qui rechignera à en faire usage ?

    Certes, je vous le concède c’est un paradoxe, ce n’est pas le premier de l’Histoire, que la restauration de l’espace démocratique doive en passer par l’intercession de celle qu’ils ont désignée comme « l’ennemie numéro un de la démocratie ».



    Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr » ; Mercredi 20 avril 2022.
    Commentaires 2 Commentaires
    1. Avatar de #UPLSP
      #UPLSP -
      Je ne dis pas que t'as tort, je pense qu'il y a trop de haine dans tes posts pour qu'ils soient audibles
      Oui, y'a un pb depuis des années avec ceux dont tu parles, j'ai subi leurs foudres pour avoir osé dire que l'UE était une dictature et qu'il fallait en sortir...

      Expliquer les raisons, la stratégie mais je ne parlerais pas tant de ce groupuscule, c'est lui donner bien trop d'importance qu'il ne mérite pas.

      La raison me ferait m'abstenir.
      La tactique me fera voter contre mes convictions pour tenter d' éliminer Macron car oui, l'abstention joue malheureusement en sa faveur.
      Avoir sur la conscience l'élection de l'extrême-droite officielle n'est pas très glorifiant pour autant.. ��

      C'est très risqué, c'est peut-être même un piège.
      Attali avait prédit une femme à la présidence de la République dictatoriale française..

      J'ai du mal à croire que ceux qui nous manipulent, (la mafia ultraCapitaliste) laisserait autant de possibilités au petit peuple pour faire élire un candidat qui leur serait néfaste..

      C'est beau d'y croire.. L'espoir fait vivre même quand il est si mince..
      .
    1. Avatar de #UPLSP
      #UPLSP -
      Voter dimanche ou pas et pour qui ?
      Voter Macron, c’est voter extrême droite (si peu) “camouflée”
      Voter LePen, c’est voter extrême droite “déclarée”

      Je n’ai pas de conseil à vous donner car je ne lis pas dans l’avenir (contrairement à #Attali) et même si je le vois de plus en plus difficile pour les classes sociales “inférieures”. Seule, l’entraide et la création de “réseaux” genre #Solaris ou #MOCICA fera passer ces années ou décennies, un peu moins difficilement.

      Je sais ce que #Macron nous a fait subir
      Il est impossible de ne pas se rappeler qu’il restera le tueur, l’ éborgneur, le coupeur de mains des #GiletsJaunes lors de la répression de ceux-ci en 2018 et 2019.
      C’est aussi Macron qui a imposé à des millions de français de se faire injecter un produit en phase de test et qui a mis à pied SANS aucun revenu, des milliers de travailleurs qui n’ont pas accepté de risquer leur santé en faisant les cobayes. (Ils sont toujours, à ce jour, sans revenu depuis sept 2021 car l’obligation est toujours d’actualité) La pseudo “gauche” et les syndicats n’ont pas levé le p’tit doigt, ils sont définitivement indignes de toute confiance.
      C’est Macron qui a vendu# Alstom à #GE, faisant définitivement de la #France, un État dépendant des #USA au niveau nucléaire.
      C’est encore Macron qui a supprimé l’ ISF (très symbolique mais très significatif qu’il est le président des plus riches)
      C’est toujours Macron qui supprima 5€ d"APL aux étudiants les plus pauvres…
      (La liste, des lois et décrets, dignes du 3eme Reich, est tellement longue que je ne peux tout noter ici)

      MACRON EST UN ULTRA-CAPITALISTE AU SERVICE DES GRANDES FORTUNES, AUX DÉPENS DES FRANÇAIS QUI ONT LES REVENUS LES PLUS MODESTES.
      Macron est donc d’extrême-droite capitaliste et répressive, il emploie les forces armées pour faire appliquer sa politique immonde. ( #GiletsJaunes en 2018-2019 et pendant la #covid19 où la police était devenue #Gestapo)

      #MarineLePen est d’extrême-droite, elle l’affiche clairement. Sa politique ne sera pas en faveur de ceux qui ont des revenus modestes, elle est #ultraCapitaliste aussi.
      La différence c’est que les anticapitalistes, les descendants des français immigrés d’Algérie, les antifascistes, ect, seront vent-debout pour lui mettre des bâtons dans les roues et ça ralentira la CASSE-SOCIALE quand elle voudra appliquer ce que l’UE impose à la France via les GOPÉ (grandes orientations politiques et économiques).

      LePen est d’extrême-droite droite déclarée, les pseudos syndicats et partis de gauche, ne pourront plus faire les morts quand le gouvernement prendra des décisions dignes du 3eme Reich.

      La crise financière risque de remettre à zéro les épargnes des plus petits épargnants.
      La crise dite “climatique” va être l’occasion rêvée pour nos “maîtres-sAigneurs” (Les ultra-riches qui s’auto-proclament les élites), de nous retirer nos moyens de locomotion autonomes (Parce-qu’ils polluent contrairement aux yachts, avions, paquebots, camions, porte-conteneurs etc…).
      Beaucoup de métropoles interdisent déjà les véhicules dits “polluants” fonctionnant au GO.

      CONCLUSIONS:
      _Raisonnablement, il faudrait s’abstenir pour ne pas valider ces politiques d’extrême-droite car, aux yeux du monde, si la France bascule encore une fois (1940) dans cette impasse, d’autres pays pourraient prendre exemple et on sait où ça peut mener (à la guerre civile et/ou mondiale).
      -Tactiquement, il faudrait bloquer Macron par tous les moyens donc voter LePen…
      Ce n’est pas que l’idée me réjouisse et je suis conscient que nos “maîtres-sAigneurs” nous poussent peut-être à la faute… Le peut-être me fera certainement choisir cette solution face à la certitude que Macron sera le fossoyeur de nos conquis sociaux, de notre “droit à la vie” (hôpital public, Sécu, éducation, retraite etc…).

      Ne pas voter serait ne pas voter contre le dictateur monarchique Macron donc, c’est lui permettre sa ré-élection. Le reste reste à vivre…

      Faisons comme bon nous semble, il est déjà trop tard pour cette élection présidentielle et d’ailleurs, n’est-elle pas truquée, biaisée à cause des #meRdias appartenant à nos ennemis jurés?
  • bouton partage