• bouton partage

  • ads

    jal37

    Politique de confidentialité

    Auteur du sujet: jal37

    Politique de confidentialité - Données personnelles et cookies 1. INTRODUCTION Dans le cadre de son activité commerciale d’éditeur de presse...

    Dernier message par: Carlguart Hier, 08h07 Voir le dernier message
  • DE LA CROYANCE A LA RAISON. Réponse à Mr Angenault, Maire de Loches)

    DE LA CROYANCE A LA RAISON


    (Réponse à Mr Angenault, Maire de Loches)


    Question de Marie-Nicole Suzanne lors de la dernière séance du conseil municipal de Loches : « Des soignants sont suspendus et des habitants se retrouvent sans solution, n’est-il pas possible de faire des propositions à l’ARS ? » ? » a quoi Mr Marc Angenault, Maire de Loches réponds : « philosophiquement nous sommes éloignés, vous ne croyez pas en la science, moi j’y crois ».

    Vous remarquerez tout d’abord que la question de la conseillère municipale ne faisait aucune allusion à la vaccination ni à son refus ni à une quelconque interprétation des mesures « sanitaires » imposées par le gouvernement, ni ne formulait une quelconque contestation de la vérité officielle sur la « crise du covid ». Elle se limitait à constater la « suspension » des médecins, la gêne qui en résulte pour leurs patients et la possibilité d’interpeler l’ARS. En répliquant comme il le fait le Maire ne répond donc pas à la question posée, mais de façon « idéologique et sectaire » à l’étiquette « antivax » antiscience » sous laquelle il se croit autorisé à classifier Mme Suzanne.

    Cette façon de faire présage déjà fort mal de l’honnêteté intellectuelle de l’homme qui s’en rend coupable.

    Loches n’est pas loin de Descartes mais le Maire de Loches « qui croit à la science » en est à mille lieues »
    René Descartes, né et baptisé à Descartes, est ce philosophe Français qui a défendu les droits de la raison face à celui de la croyance.

    On peut croire. René Descartes croyait. Mais la croyance s’oppose à la raison. Seuls de vilains mécréants mettront les « croyants » au défi de donner « la preuve de Dieu ». La croyance c’est la foi, elle se suffit à elle-même, elle n’a pas besoin de preuve. C’est complétement l’inverse en ce qu’il s’agit de la science.

    Mais la croyance ne doit pas annihiler la « raison » ; La raison est un attribut de l’humanité. Sans elle l’humanité sombrerait dans la bestialité. Et la raison elle, est continuellement en quête de la preuve, de la démonstration par l’expérimentation, de la vérité factuelle.

    Or, la vérité factuelle elle-même n’est pas intangible, acquise une fois pour toute. Elle est mobile, elle change avec le temps, avec l’état des connaissances, avec la performance des outils d’observation ; C’est pourquoi au présent la vérité elle-même est sujette à controverses, à débat contradictoires.

    Pour « croire » à la science, il faut la concevoir comme un objet de « foi », comme « une vérité révélée », comme « un dogme ». A défaut de cela il est impossible de croire dans la science ni dans quoi que ce soit d’autre. Il est déjà fort heureux, et flatteur à elle, de pouvoir lui faire confiance dans la recherche de la connaissance et de la « vérité » extrêmement contingente comme nous l’avons déjà dit.

    En matière de science moins qu’en toute autre, la vérité n’est jamais unique ni acquise une fois pour toute. Questionnement, controverses, doutes, tâtonnements, recherches, expérimentation, remises en causes, sont les moteurs de la science, lesquels imposent tous une grande humilité. Cela on le voit s’accorde mal avec le concept de « croyance ». Pour croire en Dieu il faut avoir la foi. Pour croire à la science il faut-être un imbécile.

    Alors quand monsieur Marc Angenault, Maire de Loches, réplique, avec l’assurance de l’inculte qui se croit intelligent « vous ne croyez pas en la science, moi j’y crois », le moins qu’on puisse en déduire c’est que Mr le Maire, s’il a trouvé la « foi » a perdu la raison et qu’il vient d’administrer à son auditoire une ânerie digne de figurer comme « illustration négative » au « Discours de la méthode » au musée Descartes pas très loin de là.


    Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr » Vendredi 3 décembre 2021.
  • bouton partage