• bouton partage

  • J’AI FAIT VACCINER MON CHIEN

    J’AI FAIT VACCINER MON CHIEN

    Voilà un « président » mal élu qui se comporte comme un tyran. Qu’à t-il à faire en effet de l’opinion ? A-t-il vraiment en 2017 eu besoin de son aval pour se faire « coopter » à la première fonction de L’État ;

    Non ! vous le savez bien.

    Avec l’appui massif des puissances d’argent et des médias il a instrumentalisé le suffrage universel. Si par malheur cet homme prolongeait son mandat au-delà de 2022, croyez-vous que ce serait avec l’aval de l’opinion publique ? Une fois encore par un stratagème ou un autre ce serait en la flouant, en foulant aux pieds tous les principes démocratiques. Cet homme est un usurpateur, un dictateur, un tyran de la pire espèce.

    Il s’est emparé de l’affaire du Covid comme d’une aubaine politique pour imposer à la société Française des mutations sociaux économiques que celle-ci aurait refusé en toute autre circonstances. Il s’en est emparé comme d’un outil de domination politique, une machine infernale à faire plier l’échine au peuple.

    Avec ses cris d’Orfraie annonçant la nouvelle catastrophe du variant Delta et une prétendue 4ème vague, il poursuit en vérité 2 objectifs. Le premier est « sociaux économique », faire gagner le plus d’argent possible aux laboratoires et au système financiers international, et poursuivre au pas de charge les mutations entreprises (Ubérisation, déréglementation des métiers, télétravail, télémédecine, téléenseignement, etc.), le second est politique : préparer la prorogation de son mandat présidentiel.

    En exacerbant ainsi la situation il prépare un nouveau confinement (ou équivalent) à l’automne. Ce qui, considérant la saisonnalité avérée des épidémies de Covid 19, signifie que les dispositifs de celui-ci se poursuivront jusqu’au printemps 2022, (occultant) ou tout au moins « plombant » la campagne électorale des Présidentielles lui assurant à lui le moyen de s’imposer en tuant dans l’œuf toute velléité d’alternative.

    Cela pourrait être même pire. Au prétexte de l’impossibilité de procéder à une campagne électorale normale, les élections présidentielles de 2022 pourrait être tout bonnement annulées et le mandat présidentiel de Macron prorogé par le congrès (Réunion commune de l’Assemblée Nationale et du Sénat), ce qui équivaudrait au premier acte d’un coup d’Etat, en quelque sorte le 18 brumaire, d’Emmanuel Macron. Et cela au demeurant pourrait se faire avec le consentement plus ou moins avéré de certaines composantes de la gauche elle-même tant terrifiée par la perspective d’une victoire de Marine Le Pen (Général Lafayette) qu’ils ignorent le danger du « Général Buonaparte », (Macron).
    Qu’elle qu’en soit les motivations nous n’acceptons pas le diktat.

    J’ai fait vacciner mon chien ;

    Une preuve s’il en fallait que je ne suis pas anti vaccin » comme l’affirment ces imbéciles de fieffés menteurs ; Je ne lui ai pas même demandé son avis. J’ai disposé du corps et de la santé de mon chien comme s’il m’appartenait. Comme de ma chose.

    Mais nous, les êtres humains, sommes-nous véritablement des chiens ? « Nos maitres » ont-ils le droit de disposer à leur guise de nous ? N’avons-nous pas un jugement, un libre arbitre ?

    Nous ne sommes pas des animaux, pas un cheptel dont le « ranchero » peut disposer à sa guise. Notre corps, notre santé nous appartiennent. L’Etat qui prétends disposer du corps et de la santé de ses citoyens franchit de la sorte toutes les lignes rouges du totalitarisme. Il transforme les citoyens en objet et les objets en propriété. Il s’engage de la sorte dans la plus terrifiante des dérives bien au-delà même de celles du 3ème Reich.

    Nous n’allons pas capituler ; Nous n’allons pas à la manière des huguenots traqués nous replier dans les marges de la société ou de la nation. Nous n’allons pas prendre l’exil des Cévennes.

    Nous résisterons

    Nous nous battrons

    Nous appellerons à la résistance et à l’insurrection.

    Nous ferons rendre gorge aux tyrans et aux dictateurs.



    Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr ». Mardi 14 juillet 2021.

  • bouton partage