• bouton partage

  • ÂNE, MON FRÈRE ÂNE, NE VOIS-TU RIEN VENIR ? OUI, JE VOIS UNE GRANDE VAGUE QUI « ROULOIT »

    ÂNE, MON FRÈRE ÂNE, NE VOIS-TU RIEN VENIR ?
    OUI, JE VOIS UNE GRANDE VAGUE QUI « ROULOIT »


    [

    Depuis les grandes invasions jusqu’à la Croisette (2ème vague, nouvelle vague, jeune vague, etc.) la métaphore de la vague a maintes fois été utilisée, pas toujours à bon escient.

    Voilà des conseillers d’état, des « spécialistes », des « scientifiques » qui s’amusent à terroriser les peuples, qui jouent les Cassandres et les « Croquemitaines », nous promettant une nouvelle « vague » de coronavirus, plus ravageuse encore (et de nous mettre à nouveau au piquet) « si nous ne sommes pas sages » et n’obéissons pas comme de « bonnes brebis dociles » aux injonctions de nos gouvernements. Ils la voient, elle arrive, elle déferle venant de l’Est.

    La preuve du mensonge est dans le choix de la métaphore elle-même. Une vague c’est une masse d’eau (plusieurs milliers voire même millions de mètres cubes) roulant sous l’action du vent. Une telle image applicable au « Tsunami » est totalement déplacée pour décrire la propagation silencieuse et invisible d’une épidémie. Il ne peut pas y avoir de « deuxième vague » du fait même qu’il n’y en a pas eu de première. Comment pourrait-on en voir une deuxième quand on n’a pas vu la « première » puisqu’en vérité personne n’a rien vu venir. La pandémie ne s’est pas propagée comme une vaque mais par contamination concentrique, par « scissiparité » si je puis dire, chaque malade ou contaminé en faisant deux ou trois.

    La « vague qui vient de l’Est » est donc une image abusive dont l’objet est de terroriser les populations et de maintenir leur état de sidération.

    C’est à croire qu’en recrutant son conseil scientifique, preuve s'il en fallait encore une, de son incompétence crasse, chargé de la maitrise de la pandémie de Covid-19, Macron s’est trompé de spécialistes, plutôt que faire appel à des infectiologues, épidémiologistes, réanimateurs, il a recruté des sismologues, géologues et océanographes.



    Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr ». Mercredi 13 mai 2020. (publié le 14)
  • bouton partage