• bouton partage

  • PETITE CHRONIQUE CONFINÉE

    PETITE CHRONIQUE CONFINÉE

    LE NET, UN ESPACE DE LIBERTÉ ? Foutaise, mensonge, manipulation. Le net est une souricière qui piège les libertés individuelles. Serait-ce l’annonce de mon article « Chéri, si on faisait l’amour ? », relayé sur Facebook, qui en est à l’origine ? Mon compte sur ce réseau social a été désactivé. Sans la moindre explication, sans la moindre justification. Des pratiques de sauvages et de gens mal élevés, attentatoires aux libertés.

    Afin d’avoir son masque le 11 mai, le gouvernement encourage (vivement – NDLR.) les français à les fabriquer eux-mêmes.

    Un « drive » pour se confesser. Pourquoi pas en vidéo, directement relié au ciel par satellite. En direct avec le « Bon Dieu » on pourrait même peut-être se passer du curé.

    Le coronavirus a été détecté dans du sperme. Le Covid 19 serait-il donc une « Maladie sexuellement transmissible » (MST) ? On n’est jamais trop prudent. « Lapinou » n’était pas content. Mais c’est « Louloute » qui avait raison de lui proposer un préservatif.

    Si on laisse les commandes du monde aux banques aux laboratoires et aux médias anxiogènes, c’est bientôt en combinaison de plongée que les amants pourront se rapprocher. Peut-être…. Peut-être seulement… Car comme les maitres du monde mettent à profit cette crise pour développer le télétravail, le téléenseignement, le « Drive » et les pires régressions sociales, ils pourraient aussi en profiter pour interdire les rapports sexuels et rendre obligatoire la « procréation in-vitro ». « Il y a un pognon fou à faire ».

    BERNARD QUI RIT ET MICHEL QUI PLEURE. Bernard Arnaud, l’Homme le plus riche d’Europe (soi-disant), a perdu 30 milliards d’euros sur sa fortune. Michel Laforêt a perdu son emploi. Lequel des deux est selon vous le plus à plaindre ?



    Patrick Seignon.
  • bouton partage