• bouton partage

  • CHÉRI, SI ON FAISAIT L’AMOUR ?

    CHÉRI, SI ON FAISAIT L’AMOUR ?

    (]Petite chronique intime de la vie d’un couple confiné.)

    - [SIZE=3

    ]Chéri, si on faisait l’amour ?

    Dit-elle affriolante, à moitié nue, en sortant de la salle de bain.

    - Qu’est-ce qui te prends ma « Louloute », t’as plus peur du virus ?
    - Avec ce « putain » de confinement ça fait deux mois au moins qu’on ne s’est plus touché.
    - C’est de ta faute tu sais, personne n’a dit que les gens confinés chez eux devaient observer « les gestes barrières », c’est toi qui a peur, tu en rajoutes.
    - C’est vrai, j’ai la frousse, mais là j’ai trop envie et j’ai trouvé la solution. Alors d’accord ?

    « Lapinou » ravi de cette disposition se précipite vers sa Louloute.

    - Ah non, pas comme ça, il faut respecter les gestes barrière, reste à au moins à un mètre de moi.
    - Bon ma chérie je ne voudrais pas te vexer mais ça ne va pas être facile comme ça, je sais que tu n’as jamais été championne pour apprécier les distances et des longueurs, mais un mètre tout de même, tu exagères un peu…. Beaucoup….
    - Tu es bête. C’est pas ce que je voulais dire.
    - Alors, que veux-tu dires ?
    - Moi je viens de prendre une douche, je t’ai laissé le flacon de bétadine, tu vas prendre la tienne.
    - A la bétadine ? Comme avant le bloc opératoire ?
    - Oui, c’est une précaution. Et tiens tu mettras ça.
    -
    Elle lui tendit un petit panier remplit de divers agrès. Elle avait le même.

    - Q’y a-t-il dans ces paniers ?
    - Nous avons chacun le nôtre précisa-t-elle
    - Et y a quoi dedans ?
    - Un préservatif, un masque, une surblouse médicale, des gants de chirurgien c’est plus dactyle.
    - Et que veux-tu que nous fassions avec cet attirail ?
    - L’amour « Lapinou » !
    - L’amour avec des gants, un masque et une surblouse ?
    - Pourquoi pas mon Lapinou ? A la guerre comme à la guerre !
    - Pourquoi pas ? Je préfère encore me masturber
    - Bon d’accord, on se masturbe tous les deux ensemble, je te branle et tu me caresse
    - Bon d’accord ! Allons-y pour la masturbation. Eh, ma louloute n’oublie pas de faire un « selfie » pour Benjamin.

    Et elle lui tendit les gants tirés du panier.

    Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr. Lundi 4 mai 2020.

    [/SIZE]
  • bouton partage