• BÊTES DE PIED EN CAP

      BÊTES DE PIED EN CAP


      François de Rugy a affirmé dans une interview parue dans le journal le Parisien : « Le gouvernement poursuivra «la trajectoire prévue» en matière de fiscalité écologique ». Samedi, soir le Jour même où « les gilets jaunes » étaient massivement dans la rue le ministre de la Transition écologique a réitéré. Interrogé sur l'augmentation de la taxe carbone prévue au 1er janvier, il a assuré que «Ne pas le faire serait de l'inconscience». «Il faut justement maintenir le cap des mesures que nous prenons pour nous libérer de la dépendance au pétrole… »

      Les doctrinaires de l’écologie sont de la même veine que les doctrinaires de l’économie, les uns ont le nez collé « aux grands équilibres économiques », aux indices boursiers et aux taux d’échanges des monnaies, les autres l’ont collé au taux d’émission de CO2 et de « particules fines ». Ni les uns ni les autres ne sont disposés à voir ce que leur « chiffres abstraits » et les orientations qu’ils en déduisent signifient de « taux de misère et de souffrance » pour le peuple d’en bas.

      Vous généralisez trop me dira peut-être un de « ces braves français » dont la niaiserie provoque la cécité politique, oyez plutôt notre premier Ministre : «On a entendu […] de la colère mais on a aussi entendu de la souffrance, l'absence de perspectives. L'idée que les pouvoirs publics, depuis longtemps, ne répondaient pas au sentiment […] d'abandon», Ah le brave homme serait-on effectivement tenté de convenir si l’on n’écoutait pas la phrase suivante.

      «Le cap que nous avons fixé, nous allons le tenir. Ce n'est pas quand ça souffle qu'il faut changer de cap».

      Pour le dire en clair : « On a bien entendu, on en a rien à cirer ». Ou encore, en langage moins soutenu : « On vous a bien entendu brailler, allez-vous faire fou.. »

      Edouard PHILIPPE a « balancé » d’abord une formule d’usage toute faite comme on en trouve dans « le manuel pratique de l’apprenti Ministre » pour dire, sans le penser, qu’il est à l’écoute du peuple. Pour autant le Premier ministre serait-il plus humain que son ministre de l’écologie ? Que nenni. Bien que la performance paraisse difficile à réaliser, il franchit allègrement on le voit, plus haute encoure que De Rugy, la barre de l’ignominie.

      Quant au « CAP » si précieux, si nécessaire, que ces « officiers de navigation », ignares et méchants prétendent maintenir à tout prix et qui dirige le navire France tout droit de « Charybde en Scylla », pas de soucis, nous allons le modifier nous-mêmes.

      Si, obéissant aveuglément à leur « Pacha »* hargneux ils ne veulent pas en changer, qu’importe, pas de soucis. L’heure de la mutinerie a sonné, nous allons nous emparer du navire et virer de bord son « cap….itaine ».


      Patrick Seignon. « lavoiedessanszvoix.fr ». Lundi 19 novembre 2018.

      *« Pacha », le nom que l’équipage donne au commandant du navire.
    • Heure Local


      The Widgipedia gallery
      requires Adobe Flash
      Player 7 or higher.

      To view it, click here
      to get the latest
      Adobe Flash Player.
      Get this widget from WidgipediaGet this widget from WidgipediaMore Web & Desktop Widgets @ WidgipediaMore Web & Desktop Widgets @ Widgipedia
    • Partager



      Referencement gratuit
    • Les livres des voix

    • calendrier des voix

      Décembre   2018
      Di Lu Ma Me Je Ve Sa
      1
      2 3 4 5 6 7 8
      9 10 11 12 13 14 15
      16 17 18 19 20 21 22
      23 24 25 26 27 28 29
      30 31