• DIGNE CAROLE

      DIGNE CAROLE



      C’est avec bonheur que nous avons entendu hier soir Carole Bouquet s’exprimer sur la question des violences sexuelles faites aux femmes. Invitée de Laurent. Delahousse au journal de 20 heures de France2, loin de l’hystérie qui s’est emparée de certaines et certains, qui voudraient la faire partager à tous, la vénérable actrice, c’est exprimée avec la modération et l’intelligence qui sied à un sujet grave.

      Interrogée par le journaliste sur son opinion à propos du Hashtag « Balance ton porc » Elle a répondu de manière concise et sans ambiguïté « Ni balance, ni porc ! ». Carole Bouquet entend lutter contre un réel problème de société, elle n’est pas « dans la guerre des sexes. Elle a aussi voulu relativiser ce qu’il convenait selon elle d’entendre par harcèlement sexuel. Elle s’est déclarée par exemple plutôt flattée, arrivant en Italie il y a quelques années déjà, de se faire siffler par les hommes dans la rue. Elle a expliqué comment avec une paire de gifles il lui arriva de calmer parfois les ardeurs de certains « mâes trop pressants », sans avoir besoin pour cela de sonner le branle-bas dans le landernau médiatique, de recourir à l’insulte ni à la délation. « Tout est affaire de dosage ».

      Il ne faut pas prendre pour « viol », « violence ou harcèlement sexuel », des comportements et attitudes qui relèvent de la « séduction » et de la naturelle attirance sexuelle. Une paire de gifles suffisent bien des fois à finir des entreprises importunes. C’est au-delà de cette limite, si le « séducteur » éconduit se transforme en balourd et renouvelle ses tentatives, qu’il mérite probablement le qualificatif d’agresseur et à ce titre d’éventuelles poursuites.

      D’éventuelles poursuites : C’est-à-dire une simple « main courante »suivant la gravité des faits, ou un dépôt légal de plainte pour viol violence ou harcèlement. La « justice » ne s’accommode pas du lynchage, même médiatique. « Ni porc, ni balance ! » comme l’a judicieusement dit Carole Bouquet, et comme avant elle « la voie des sans voix » s’en était indigné dans l’article paru dans ces pages le 29/12/2017, où il était écrit : « qu’est-ce donc que cette histoire de hashtag « balance ton porc ! » "N’y a-t-il pas quelque chose de sinistre en cette affaire ? Cela me glace les sangs, qui fait échos à ces tristes pages de notre histoire nationale quand après avoir abondamment « balancé leurs voisins à la GESTAPO », les français furent invité chacun à « balancer son bôche ». De quelque façon que l’on retourne la question, il ne s’agit rien moins que de délation, d’apologie de la délation, de lynchage en « toile publique ».


      Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr ». Lundi 5 mars 2018.
    • Heure Local


      The Widgipedia gallery
      requires Adobe Flash
      Player 7 or higher.

      To view it, click here
      to get the latest
      Adobe Flash Player.
      Get this widget from WidgipediaGet this widget from WidgipediaMore Web & Desktop Widgets @ WidgipediaMore Web & Desktop Widgets @ Widgipedia
    • Partager



      Referencement gratuit
    • Les livres des voix

    • calendrier des voix

      Décembre   2018
      Di Lu Ma Me Je Ve Sa
      1
      2 3 4 5 6 7 8
      9 10 11 12 13 14 15
      16 17 18 19 20 21 22
      23 24 25 26 27 28 29
      30 31