• LA REVOLTE DES GILETS-JAUNES


      LA REVOLTE DES GILETS-JAUNES

      Peu d’heures se sont écoulées depuis l’intervention du « petit garçon hargneux » qui nous sert de Président de la République. Or il semblerait, selon les nouvelles que nous en avons et les indices que nous observons, que les annonces « sensationnelles » faites par celui-ci, censées faire refluer le mouvement, aient déjà fait long feu.

      Macron n’avait pas sitôt fini son numéro lundi soir que « la voie des sans voix » publiait (à 21 HEURES 53) un article : (MACRON SE FICHE DE NOUS SEVERE) dans lequel nous expliquions que la prétendue « annonce phare » d’augmentation de 100 euros du SMIC n’était qu’une embrouille selon laquelle les salariés et les contribuables étaient sommés de « se payer eux-mêmes » (avec leurs propres deniers).

      Certes, à chaud, quelques-uns (ou unes) de nos amis Gilets-jaunes isolés, furent surpris ou déstabilisés par cette annonce. Certains répondirent aux journalistes en quête de « fléchissement » du mouvement, que « cela était insuffisant, mais un début tout de même », laissant voir leur trouble et leur hésitation. Quelques-uns crurent en effet un moment à un véritable changement de posture de notre « Jupiter en costar ». Et les médias menteurs en déduisirent un peu vite que le poison de la sophistique présidentielle faisait son effet : « Ces « illettrés de gilets jaunes mordent à l’hameçon » « Les imbéciles, ils vont avaler la couleuvre, tout rond », pensaient-ils par devers eux. Comblés par ce subterfuge les « gilets-jaunes » allaient enfin « traverser la rue » pour rentrer chez eux. Illettrés et imbéciles vous-mêmes, c’était méconnaitre le « bon sens populaire ». « Des centaines de milliers de têtes bien faites valent mieux que quelques dizaines de têtes bien pleines » (merci Voltaire)

      Eussiez-vous laissé le temps d’analyser, de décortiquer, de se consulter, de discuter, de croiser les idées, et alors, Pschitt, vous l’eussiez constaté vous-même, plus rien, évaporé, envolé l’effet Macron.

      C’en était fait dès mercredi matin. Revenez sur les barrages, les ronds-points ; les péages, interrogez les Gilets-jaunes et vous constaterez que plus un ne croit au moindre aspect positif des annonces Présidentielles. Tous ont compris qu’elles n’étaient que mélasse, subterfuge, du vent de la tromperie et du mépris. Alors rendus à l’évidence et amers que le petit ostrogoth ait seulement imaginé les berner aussi grossièrement, tous sont plus en colère et plus déterminés que jamais. Et si dans l’opinion générale quelques-uns ont pensé un temps que ces annonces justifiaient « une pause » ou « la fin » du mouvement, nul doute qu’ils vont se raviser et se serrer plus nombreux que jamais autour du mouvement des « gilets-jaunes »

      J’ai eu maintes informations depuis qui montrent que tous ont compris, la presse elle-même. Sorti de chez moi avec « mon diesel » j’ai eu le sentiment que quasiment tous les véhicules que je croisai arboraient le Gilets-jaune, ce qui semble contredire les sondages de commande annonçant un reflux du soutien populaire au mouvement. En de nombreux endroit la colère et parfois la rage se sont ouvertement manifesté.

      Oui, mes amis, citoyens et camarades. Il semble que le mouvement des Gilets-jaunes, en cette quatrième semaine de mobilisation, loin d’hésiter, loin de fléchir, se renforce, monte en puissance et en détermination.

      Non, mes amis citoyens et camarades, ce n’est pas nous qui allons fléchir, c’est nous qui allons faire mettre genoux à terre au gouvernement et chasser de son fauteuil usurpé le Président de la République.

      Je joins ma voix à celles et ceux qui l’ont déjà fait pour vous appeler à « un acte 5 » de la mobilisation des « Gilets-jaunes » samedi 15 décembre, toujours plus grand, toujours plus haut, toujours plus fort.


      Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr ». Jeudi 13 décembre 2016.
    • Partager















    • calendrier des voix

      Septembre   2019
      Di Lu Ma Me Je Ve Sa
      1 2 3 4 5 6 7
      8 9 10 11 12 13 14
      15 16 17 18 19 20 21
      22 23 24 25 26 27 28
      29 30